Inclusion

Adaptive-Surfing-Irie-Ocean-960x640
Où trouver para surf
09/16/2018
Eroeffnungszeremonie-Weltmeisterschaft-Kalifornien-2017-960x640
Championnat du Monde – 2017 ISA Championnat du monde de para-surf
09/26/2018
Adaptive-Surfing-Inclusion-960x640

La Convention des Nations Unies a déclaré en 2008 “l’inclusion” des personnes handicapées comme un droit de l’homme.

Inclusion” signifie “qui n’exclut personne” c’est à dire que toutes les personnes sont aptes à participer à la vie sociale. En d’autres termes, les personnes handicapées n’ont plus à chercher à s’intégrer et à s’adapter à l’environnement, mais elles font partie de la société, sur un même pied d’égalité que toutes les personnes – même si elles sont différentes. L’idéal de l’inclusion est que la distinction « handicapé/non handicapé » n’aie plus de pertinence. » www.behindertenrechtskonvention.info

« En Allemagne, une participation conjointe des personnes handicapées et pas handicapées dans les associations sportive est actuellement impensable, ce qui est principalement dû à l’attitude négative des responsables.

Un changement fondamental de mentalité est nécessaire. Malheureusement, les sports de performance pour personnes handicapées n’est pas considéré comme étant de valeur égale par de nombreux responsables des sports. » www.BPB.de

« Il faut donner aux personnes handicapées la possibilité de participer pleinement aux activités sportives. Ce concept est appliqué au Royaume-Uni et au Canada. Les sportifs handicapés et non handicapés sont supervisés par les mêmes formateurs dans un environnement commun, ils reçoivent le même rémunération et bénéficient des mêmes services en médecine, psychologues, conseils de carrière.

En Allemagne, où la Convention des Nations Unies sur le handicap (2009) a été ratifiée, un vainqueur paralympique ayant gagné la médaille d’or a reçu de la Fondation “Deutsche Sporthilfe” une prime de 4 500 euros, alors que le médaillé sans handicap a reçu un gain trois fois plus élevé. Suite aux critiques des athlètes, les primes ont été augmentées, jusqu’à 7 500 euros pour une victoire. Mais l’inégalité reste profondément enracinée dans les structures. » www.Zeit.de

 

Succès visibles de l’inclusion dans le monde entier

 

Dans les pays comme l’Angleterre, l’Italie, l’Australie, le Brésil, Hawaï et la France, le Handisurf est bien établi. Il y a maintenant de nombreux clubs et écoles de surf qui sont complètement équipés avec un matériel spécialisé et ont donc tout à leur disposition pour commencer à accueillir des personnes handicapées. A Hendaye, une belle ville du pays basque, il y a même une zone de la plage qui est réservée à cet usage.

Dans le cas de nombreuses nations, la question de l’inclusion des personnes handicapées est à l’ordre du jour dans la politique intérieure, sa mise en œuvre a été établie par une Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées à la fin de 2006. Cette convention préconise que la différence des personnes handicapées cesse et qu’ils soient reconnus comme citoyens à part entière dans la société. La Convention des Nations Unies prévoit l’égalité des droits et la participation de toutes les personnes handicapées dans la vie sociale. Ainsi, l’inclusion est considérée comme un droit humain. La plupart des pays européens appliquent cette égalité, mais d’autres sont encore en retard, notamment l’Allemagne. Les nations mentionnées ci-dessus ont mis en œuvre ces conventions et le bénéfice de cette décision est apparue pendant le championnat du monde: les équipes de ces pays ont eu le soutien d’entraîneurs, de thérapeutes et d’aides soignants.

 

Les surfeurs célébre

La surfeuse avec handicap la plus célèbre est Bethany Hamilton http://BethanyHamilton.com/ : quand elle était jeune, elle avait perdu son bras gauche à cause d’une attaque de requin. Avec beaucoup de formation, de foi, de courage et de motivation Bethany a retrouvé à nouveau le chemin de “la planche”. Grâce à des équipements spéciaux et surtout le soutien de sa famille, cette jeune femme a retrouvé une carrière de surfeuse, ce qui lui a permis de devenir professionnelle dans le sport. Bethany est une source d’inspiration pour nous tous.

Regardez par exemple les surfers aveugles Derek Rabelo  http://beyondsightmovie.com/ du Brésil ou Scott Leason https://www.surfertoday.com/Wakeboarding/14446-Scott-Leason-becomes-the-First-Blind-wakeboarder-to-compete-in-the-WWA  de San Diego. Au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni, l’inclusion fonctionne déjà très bien et la question est:  pourquoi pas en Europe? L’Europe doit abandonner ses structures anciennes pour d’arriver dans un âge nouveau! Et j’aimerais bien construire un pont pour ouvrir ce nouveau chemin.

 

Liens des organisations de surf et écoles de surf

 

www.VAGDESPOIR.com

www.associationsurfeursdargent.com

Surf 4 tout le projet

www.Handi-surf.org

www.Lehena.com

www.surfingengland.org

www.kindsurf.org

www.adaptivesurfing.com/

https://www.paralympic.org/

 

Quelques questions que je me pose…

 

  • Pourquoi les politiques ne mettent pas en oeuvre des actions constructives pour l’inclusion, puisqu’on sait que la population européenne vieillit et donc que le nombre de maladies et d’incapacités augmente?
  • Pourquoi ce sont surtout des personnes sans handicap qui décident de la vie des personnes handicapées?
  • Pourquoi beaucoup de personnes non handicapées ne veulent rien avoir à faire avec les personnes handicapées?
  • Pourquoi faisons-nous l’objet de discrimination en sachant que la majorité des personnes handicapées ont été mises dans cette situation par maladie ou par accident?
  • Où est la compassion des uns pour les autres?

 

Causes d’invalidité:

86,45% maladie (y compris les dommages de vaccination)

03, 81% de naissance

00,84% accidents du travail et maladies professionnelles

00,48% accidents de la circulation

00, 09% accidents domestiques

00, 31% autres Accidents

00,32% dommages de guerre, militaires ou de service civil

07, 70% autres Causes

 

Source: Office fédéral de la statistique 01/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *